Aller au contenu principal

Lundi 12 septembre 2022

septembre 12, 2022

Mals/Malles Venosta – Meran/Merano – 64 km – 329,5 km

6 h57, la journée promet d’être belle.

Mals en allemand, Malles Venosta en Italien. Ici on parle plus allemand qu’italien.

Le casque a été acheté et les freins vérifiés, ils étaient en bon état. On peut démarrer.

La montagne enneigée est toujours là.

Glurns/Glorenza. Embouteillage. On doit passer par la porte pour rentrer dans le village. Lorsque nous sommes arrivés, immense embouteillage, un bus essayait de sortir par cette porte étroite.

Et pour couronner le tout, ils sont en train de tourner un film sur la place du village, on nous arrête dans la rue et on nous demande de rester silencieux. Pas question de visiter la ville qui est soit-disant une des plus belles villes du sud Tyrol.

La place que nous apercevions depuis l’endroit où nous étions arrêtés.

Les montagnes enneigées sont encore face à nous mais plus pour très longtemps.

Aujourd’hui, 61 km de pistes cyclables. Le rêve.

Vente de pommes et de jus. Les prix sont marqués 0,50 € le verre de jus et pareil pour les pommes. La caisse est au milieu.

C’est normal, nous pédalons au milieu des vergers de pommes.

Arrêt pour manger un apfelstrudel, les oiseaux n’en perdent pas une miette.

L’Adige que nous allons suivre toute la journée.

Le château de Castelbello.

Je sais bien que les gens du midi exagèrent mais aujourd’hui nous n’avons pas vu des dizaines de vélos, non, nous avons vu des centaines de vélos. C’est lundi, étonnant, ça circulait en couple, en groupe, sans arrêt et nous n’avons pas vu ceux qui allaient dans le même sens que nous.

À la queue leu leu.

Arrêt sur un belvédère au dessus de Merano.

Pour pouvoir rêver face à la vue.

Merano. Belle ville thermale très animée.

Eglise St Nicolas.

Astucieux. La grue ne gêne pas pour le passage.

Le théâtre.

Magnifique journée. Le soleil est de retour. Pistes cyclables tout le long. Nous sommes passés de 1000 m d’altitude à 300 m… je n’aurais pas aimé être dans l’autre sens surtout à la fin, nous avons croisé des gens qui poussaient leur vélo.

Depuis le début de notre périple nous croisons majoritairement des vélos à assistance électrique. C’est normal, vu les dénivelés ça permet à tout le monde de se promener et ils ne s’en privent pas.

From → Uncategorized

One Comment
  1. pierrout0610 permalink

    Splendide journée : temps merveilleux, des pistes cyclables tout le long, globalement en descente…l’étape rêvée et tu as bien l’air d’apprécier !!! Yves aussi je suppose !! Dis donc, tes cours d’italien vont être très utiles dorénavant !!! Ici, le temps va paraît il se gâter, surtout demain !! Pour moi journée plus calme, mais un technicien doit venir m’aider pour ce satané appareil anti-apnées… Zou, debout…une nouvelle étape vous attend ! Avec du beau temps ?

    Envoyé de mon iPad

    >

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :