Aller au contenu principal

Mercredi 16 octobre 2019

MahonNotre chambre étant tournée du côté du coucher de la lune, je refais une photo vers 8 h ce matin…Aujourd’hui nous allons nous promener dans Mahon. L’église del Carme. Pour les processions. Celui-là j’allais l’oublier dans le récit de notre séjour. Nous en avons vu partout, dans tous les villages…Hôtel de ville de Mahon. Pont de Sant Roc. L’église de Sant Francesc.

Visite du musée de Minorque dans l’ancien couvent des Franciscains. Le cloître.

Ce musée retrace toute l’histoire de l’île, de la préhistoire avec la culture talayotique, jusqu’au XXème siècle.

Détail de la première carte où l’on voit le golfe du Lion.

Retable baroque. Lorsque nous ressortons le cloître est ensoleillé.

Il aurait besoin d’un remplaçant !!!Sans commentaire…À travers une vitre.Ça, c’est un petit clin d’œil pour mon gendre qui a perdu la valve de la chambre à air de son vélo à Gallician et qui l’a remplacée par un bouchon pour pouvoir rentrer…

J’arrête là ma moquerie et mes propos. Nous prenons l’avion demain matin à 11h pour Barcelone. Ensuite le TGV jusqu’à Montpellier et pour terminer un TER. Terminus Vergèze – Codognan où chauffeur Anne viendra nous chercher.

Bilan de la semaine : temps estival, hôtels agréables, paysages magnifiques. Seul bémol nous avons préféré la découverte de l’île que nous avons faite à pied il y a deux ans. Nous aimons tellement ce mode de déplacement que tous les autres modes, à part le vélo, nous laissent sur notre faim.

Mardi 15 octobre 2019

Es Castell – La Mola – Sa Mesquida – Es Grau – Phare de Favaritx – Es Castell

6 h48. Coucher de lune.L’hôtel donne sur le port de Mahon, le plus grand port naturel de la Méditerranée, qui mesure 6 km de long. Ce matin, visite de la Mola. la forteresse d’Isabel II, qui a été construite entre 1850 et 1875, pour défendre le port de Mahon face aux tensions internationales entre les anglais et les français.

Trinquival. Pour transporter les canons.

390 m de long !!!Le fort surplombe la mer. La prison qui a été utilisée jusqu’en 1970. L’entrepôt de munitions et de poudre. Canon VICKERS. Face à la mer. Acheté par l’Espagne pour défendre ses côtes. Installé en 1932. Capable de tirer à 35 km et de percer une plaque de d’acier de 35 cm à 25 km. Sa Mesquida, un petit village tout blanc au bord de l’eau. Es Grau. La photo faite par Yves au même endroit.

Le phare de Favaritx. Un petit lac avant le phare.

En retournant à la voiture un couple nous interpelle. Ils sont venus à pied jusqu’ici par le Camí de Cavalls, ils comptaient revenir en bus mais il n’y en a pas !!! Nous les ramenons à Mahon. À l’aller Yves avait vu un panneau avec un champignon. Nous prenons un chemin pour voir ce que c’est. C’est fermé. Apparemment ils cultivent des bolets. Je ne pensais pas que ça existait.Finis les couchers de soleil spectaculaires, nous sommes à l’est de l’île. Sur un mur à Cales Fonts, une jolie petite crique d’Es Castell.

Encore une belle journée, bien ensoleillée et agréable.

Lundi 14 octobre 2019

Son Xoriguer – Monte Toro – Binissafuller – Binibeca – Biniancolla – Punta Prima – Alcaufar – Cala de Sant Esteve – Es Castell

Aujourd’hui nous quittons notre hôtel de Son Xoriguer qui est du côté de Ciutadella pour aller à Es Castell près de Mahon. Cela nous permettra de visiter l’autre côté de l’île.

Le lundi au soleil… ce n’est pas comme dans la chanson, nous sommes sur la route, il fait soleil mais c’est l’Audi qui nous fait un caprice. Pas de clic lorsque j’appuie sur la clef. Pas de serrure pour essayer d’ouvrir la voiture. Je téléphone au numéro qu’il y a sur mon contrat, la communication est de mauvaise qualité. Si j’ai bien compris quelqu’un va venir incessamment sous peu. J’ai donné mon numéro de téléphone, pour le dire en espagnol, je suis obligée de me le répéter en français. À chaque groupe de 2 chiffres je repars en arrière. Lorsque je raccroche, j’ai des doutes sur la fin de mon numéro… Heureusement nous sommes devant l’hôtel, ne voyant rien venir, je demande au monsieur de l’accueil qu’il veuille bien téléphoner. Lui, il sait, il appelle Europcar Son Xoriguer (à 400 m de l’hôtel) et non pas Madrid comme moi. 10 minutes plus tard notre dépanneur est là. Après un aller retour pour chercher un crochet, il enlève un morceau à la poignée et oh miracle !!! une serrure. C’est la batterie qui est vide. Nous repartons avec une T Roc WW. Tout va bien… heureusement que ce n’était pas le matin du départ pour aller à l’aéroport ou lorsque nous étions à certains endroits où le téléphone ne passe pas. On croirait voir le Corcovado !!!Ça fait plusieurs fois que nous passons à côté du Mont Toro, le point culminant de l’île. Nous y étions allés à pied depuis Es Mercadal.

La vue à 360 degrés est magnifique.Es Mercadal.

Plein de belles fleurs dans la cour de l’église.

C’est ça aussi le Mont Toro, c’est rempli d’antennes et là on ne les voit pas toutes. Binissafuller. Binibeca vell. Un vieux village de pêcheurs qui a été tout rénové et transformé en appartements de location.

Il y a même le clocher de l’église. Nous n’avons pas trouvé la porte.La crique de Binibeca. La cala d’Alcaufar. Avec les encoches pour rentrer les bateaux. Ils ont pensé à moi.

Cala Sant Esteve. La vue depuis la terrasse de notre hôtel à Es Castell.Les pêcheurs qui rentrent. Au pied de l’hôtel, une maison avec un jardin potager et vue directe sur la mer. Un petit paradis.Et un petit coucher de soleil pour terminer. Pas aussi spectaculaire qu’à Artrutx.

Dimanche 13 octobre 2019

Son Xoriguer – Cala’n Porter – Es Canutells – Binidali – Son Xoriguer

Aujourd’hui c’est la journée vieilles pierres. Nous allons visiter ou redécouvrir des villages talayotiques. Début de la période : 2000 ans avant J. C.Poblat talaiòtic de Torre d’en Galmes. Nous l’avions déjà visité il y a 2 ans.

Dans l’herbe, une toute petite tortue. J’ai failli l’écraser car je suis sortie du chemin pour faire une photo car le soleil me gênait. 3 mètres plus loin il y en avait une autre.

Un peu plus loin, le Sepulcre de ses Roques Llisses. Poblat talaiòtic de Torralba d’en Salort.

Poblat talaiòtic de So na Caçana. Visite gratuite, le braiment des ânes annonce notre visite !!!

Cales Coves. Nous y étions allés il y a 2 ans. Dans cette crique on trouve de nombreuses grottes sur les hauteurs qui servaient de nécropoles. Sur le camí de Cavalls, notre chemin de rando d’il y a 2 ans. La 3ème de la journée !!! Celle-là est grosse, je ne l’aurais pas écrasée. Sa Talaia de Binixiquer. Es Canutells. C’est la fête dans l’autre partie de la crique. Binidali. Dernière crique de la journée.

Pas de coucher de soleil, j’ai oublié de le regarder depuis notre terrasse. Il ne devait pas être spectaculaire car il n’y avait pas de nuages.

Samedi 12 octobre 2019

Son Xoriguer – Ferreries – Cala Galdana – Sant Tomàs – Es Migjorn Gran – Son Bou – Alaior – Port d’Addaia – Arenal d’En Castell – Son Xoriguer Petite promenade jusqu’à la plage pour voir le lever du soleil.

Fruits d’un palmier.

Arrêt à Ferreries, il y a un marché artisanal. Avec paella pour le repas. Orchestre pour animer. Et danseuses. Dans la rue, devant la porte d’une maison. J’adore. Cala Galdana, le robinet coule toujours. Petit château abandonné. Cala Galdana. Sant Tomàs, jolie plage mais aucun charme, que des immeubles. Arrêt à Es Migjorn Gran pour manger des tapas. Croquettes à l’encre de seiche, un délice.

Plein de magnifiques fleurs dans cette rue. Là, je n’ai pas bien compris comment on jouait avec ceci.

Basilique paléo chrétienne de Son Bou. La plage. Des habitations troglodytes dans la montagne. On apercevait quelqu’un sur une terrasse. Alaior. Ruelles très étroites et désertes, c’était l’heure de la sieste. Impossible de se garer.

Nous avons fait le tour en voiture.

Port d’Addaia. Un banc pour rêver face au large. Arenal d’en Castell. Les petites maisons qui sont juste en dessous de nous donnent directement sur la plage. Nous en aurions volontiers loué une. Fin de journée sur la terrasse de phare d’Artrutx pour boire l’apéritif et surtout pour voir le coucher du soleil.

Tout ça en moins de demi heure.

Très, très belle journée.

Vendredi 11 octobre 2019

Son Xoriguer – Cala Pregonda – Far de Cavalleria – Fornells – Son Xoriguer

Et nous voilà partis sur une piste blanche vers la platja de Binimel.là et surtout la Cala Pregonda. Adieu notre jolie voiture noire bien propre !!!Voiture garée sur le parking, nous ne sommes pas les seuls, ils faut partir à pied pour atteindre le Paradis !!!Cala Pregonda côté droit. Côté gauche. Côté rochers vue par Yves. En allant au phare de Cavalleria. Le phare. Sur le retour nous nous sommes arrêtés sur un parking pour voir une petite plage. Dommage nous n’irons pas, c’est trop loin et trop pentu pour ma cheville qui a beaucoup travaillé ce matin pour aller aux autres plages. La tour de Fornells. Nous avons traversé le village en voiture. Même pas un arrêt pour faire une photo. Retour à l’hôtel en fin d’après-midi, je regarde le coucher de soleil du balcon de ma chambre. Ce soir pas envie d’attendre au bar du phare. J’ai besoin d’allonger ma jambe.

C’est quand même plus facile de découvrir à pied la beauté de cette île. Il n’y a pas beaucoup de routes et elles ne mènent pas directement aux plus belles criques.

Jeudi 10 octobre 2019

Son Xoriguer – Lithica – Cala Morell – Ciutadella – Punta Nati – Far d’Artrutx – Son Xoriguer

Après une bonne nuit de sommeil, un copieux petit-déjeuner nous voilà partis visiter Lithica, les carrières de S’Hostal.

Carrières et jardin botanique. Parcours fléché, flèches bleues pour le circuit principal, vertes pour les circuits secondaires et il y en a beaucoup, un vrai labyrinthe. Là… il faut regarder. Et là ? Faut pas y aller !Pistachier lentisque, il y en a partout. Ça, je ne sais pas le nom, il y en a plein chez nous le long du canal du Rhône à Sète. Le fruit ressemble à un gros cornichon qui éclate lorsqu’on l’écrase quand il est mûr, j’adore !!! Faut bien s’amuser un peu.

Il y a même une location de vélo !!!La nouvelle amie d’Yves. C’est immense. Une paroi de la carrière vue de près. On plante des arbres, on les arrose, ils meurent et là ça pousse n’importe où !!!

J’arrête là, c’était une bien agréable visite. Petit tour à Cala Morell. Nous comptions boire quelque chose dans un bar au bord de l’eau. Rien, pas de bar. Par contre c’est un très joli petit village tout blanc, tout propre, il doivent repeindre chaque année. Nous y avions dormi lorsque nous avons fait notre randonnée. Cala d’Algaiarens. La Cathédrale de Ciutadella.

De belles maisons. Je ne suis pas allée voir les photos que j’avais mises sur le blog en 2017, mais doit certainement y avoir les mêmes.

En route pour la punta Nati. Les vélos ont de la place. Et toujours de magnifiques murs en pierres sèches. En 2017 nous étions arrivés par ce chemin. Le phare de la punta Nati. On voulait voir le coucher du soleil mais le ciel s’était un peu couvert donc nous sommes repartis sans aller jusqu’au phare à pied. Le far d’Artrutx. Et là, quelques belles photos du coucher du soleil. Chef-d’œuvre d’Yves… la précédente est de moi.

Voilà une belle première journée de promenade en voiture, ma super montre me donne tout de même beaucoup de pas. Ça va, je n’ai pas mal à la cheville. Pas plus que lorsque je reste sur mon fauteuil…