Aller au contenu principal

Samedi 12 octobre 2019

Son Xoriguer – Ferreries – Cala Galdana – Sant Tomàs – Es Migjorn Gran – Son Bou – Alaior – Port d’Addaia – Arenal d’En Castell – Son Xoriguer Petite promenade jusqu’à la plage pour voir le lever du soleil.

Fruits d’un palmier.

Arrêt à Ferreries, il y a un marché artisanal. Avec paella pour le repas. Orchestre pour animer. Et danseuses. Dans la rue, devant la porte d’une maison. J’adore. Cala Galdana, le robinet coule toujours. Petit château abandonné. Cala Galdana. Sant Tomàs, jolie plage mais aucun charme, que des immeubles. Arrêt à Es Migjorn Gran pour manger des tapas. Croquettes à l’encre de seiche, un délice.

Plein de magnifiques fleurs dans cette rue. Là, je n’ai pas bien compris comment on jouait avec ceci.

Basilique paléo chrétienne de Son Bou. La plage. Des habitations troglodytes dans la montagne. On apercevait quelqu’un sur une terrasse. Alaior. Ruelles très étroites et désertes, c’était l’heure de la sieste. Impossible de se garer.

Nous avons fait le tour en voiture.

Port d’Addaia. Un banc pour rêver face au large. Arenal d’en Castell. Les petites maisons qui sont juste en dessous de nous donnent directement sur la plage. Nous en aurions volontiers loué une. Fin de journée sur la terrasse de phare d’Artrutx pour boire l’apéritif et surtout pour voir le coucher du soleil.

Tout ça en moins de demi heure.

Très, très belle journée.

Vendredi 11 octobre 2019

Son Xoriguer – Cala Pregonda – Far de Cavalleria – Fornells – Son Xoriguer

Et nous voilà partis sur une piste blanche vers la platja de Binimel.là et surtout la Cala Pregonda. Adieu notre jolie voiture noire bien propre !!!Voiture garée sur le parking, nous ne sommes pas les seuls, ils faut partir à pied pour atteindre le Paradis !!!Cala Pregonda côté droit. Côté gauche. Côté rochers vue par Yves. En allant au phare de Cavalleria. Le phare. Sur le retour nous nous sommes arrêtés sur un parking pour voir une petite plage. Dommage nous n’irons pas, c’est trop loin et trop pentu pour ma cheville qui a beaucoup travaillé ce matin pour aller aux autres plages. La tour de Fornells. Nous avons traversé le village en voiture. Même pas un arrêt pour faire une photo. Retour à l’hôtel en fin d’après-midi, je regarde le coucher de soleil du balcon de ma chambre. Ce soir pas envie d’attendre au bar du phare. J’ai besoin d’allonger ma jambe.

C’est quand même plus facile de découvrir à pied la beauté de cette île. Il n’y a pas beaucoup de routes et elles ne mènent pas directement aux plus belles criques.

Jeudi 10 octobre 2019

Son Xoriguer – Lithica – Cala Morell – Ciutadella – Punta Nati – Far d’Artrutx – Son Xoriguer

Après une bonne nuit de sommeil, un copieux petit-déjeuner nous voilà partis visiter Lithica, les carrières de S’Hostal.

Carrières et jardin botanique. Parcours fléché, flèches bleues pour le circuit principal, vertes pour les circuits secondaires et il y en a beaucoup, un vrai labyrinthe. Là… il faut regarder. Et là ? Faut pas y aller !Pistachier lentisque, il y en a partout. Ça, je ne sais pas le nom, il y en a plein chez nous le long du canal du Rhône à Sète. Le fruit ressemble à un gros cornichon qui éclate lorsqu’on l’écrase quand il est mûr, j’adore !!! Faut bien s’amuser un peu.

Il y a même une location de vélo !!!La nouvelle amie d’Yves. C’est immense. Une paroi de la carrière vue de près. On plante des arbres, on les arrose, ils meurent et là ça pousse n’importe où !!!

J’arrête là, c’était une bien agréable visite. Petit tour à Cala Morell. Nous comptions boire quelque chose dans un bar au bord de l’eau. Rien, pas de bar. Par contre c’est un très joli petit village tout blanc, tout propre, il doivent repeindre chaque année. Nous y avions dormi lorsque nous avons fait notre randonnée. Cala d’Algaiarens. La Cathédrale de Ciutadella.

De belles maisons. Je ne suis pas allée voir les photos que j’avais mises sur le blog en 2017, mais doit certainement y avoir les mêmes.

En route pour la punta Nati. Les vélos ont de la place. Et toujours de magnifiques murs en pierres sèches. En 2017 nous étions arrivés par ce chemin. Le phare de la punta Nati. On voulait voir le coucher du soleil mais le ciel s’était un peu couvert donc nous sommes repartis sans aller jusqu’au phare à pied. Le far d’Artrutx. Et là, quelques belles photos du coucher du soleil. Chef-d’œuvre d’Yves… la précédente est de moi.

Voilà une belle première journée de promenade en voiture, ma super montre me donne tout de même beaucoup de pas. Ça va, je n’ai pas mal à la cheville. Pas plus que lorsque je reste sur mon fauteuil…

Mercredi 9 octobre

Vestric-et-Candiac – Vergèze – Montpellier – Barcelone – Son Xoriguer à Minorque

Quel bonheur de pouvoir enfin écrire sur mon blog !!!

Cette fois-ci pas de randonnée à pied, ni à vélo… juste un petit retour à Minorque que nous avions tant aimé. Je suis sur mes deux jambes, je n’ai pas à me plaindre. Nous l’avons laissé(e) dans la maison…

Gare de Montpellier, le train n’est pas encore annoncé, quelle ligne allons-nous suivre ?

Ce sera la verte qui nous emmènera sur le quai du TGV pour Barcelone. Sète. Leucate, pour une photo prise derrière la vitre du train qui roule, je la trouve réussie !!!Barcelone Sants, c’est l’heure du repas, nous allons toujours au même restaurant à côté de la gare. Mise en bouche du menu du jour qui nous convient très bien. Vilain couteau qui a rejeté sa bonne persillade sur mon Jean. Nous sommes les seuls à aller à l’aéroport… le bruit des valises qui roulent est assourdissant.Et bé, non, je n’ai pas sonné au contrôle de sécurité.C’est bien Vueling qui va nous transporter jusqu’à Minorque mais notre avion n’est pas joliment décoré comme celui-là. Cette fois-ci c’est location de voiture, ce ne sont pas nos jambes qui vont nous faire visiter l’île. Majorque, au loin, qui se détache bien au coucher du soleil. Une partie du jardin de l’hôtel.

Et voilà, l’histoire du jour se termine, pas beaucoup de photos car c’était la journée d’acheminement.

Jeudi 4 avril 2019

Le Grand Laquet

Le printemps est rentré dans ma maison…

Depuis hier soir je n’ai pas pris de calmants, je n’ai pas mal, que demander de plus ???

Je vais attendre tranquillement le 17 mai.

Je remercie tout le monde, du fond du cœur, pour tout le soutien qui m’a été apporté : messages, appels, visites… et tutti quanti.

J’arrête aujourd’hui de publier en espérant pouvoir faire notre sortie habituelle en septembre et recommencer à écrire sur mon blog.

Arrivederci.

Mercredi 3 avril 2019

Carémeau – Le Grand Laquet

Tension 13 – 8

L’infirmière arrive avant le petit déjeuner. Vite, vite, il faut défaire le pansement, le chirurgien est là, il faut regarder si tout va bien. Au scanner ils n’ont rien trouvé, c’était une fausse tache, il n’y a pas d’autre fracture… la radio de contrôle après l’opération est parfaite. Donc il me donne l’autorisation de sortir aujourd’hui. Visite de contrôle dans un mois et demi avec radio pour voir la consolidation. Pas d’imprudence jusqu’à cette date.

Dernier petit déjeuner à l’hôpital. Demain matin j’aurai mon grand bol de lait et non pas cette minuscule tasse…

Douche toute seule comme une grande dans la salle de bain après avoir entouré ma jambe avec un sac plastique.

À 10 h je suis habillée prête à partir… l’ambulance ne viendra qu’à 14 h.

Visite de mon petit Kiné espagnol. Il me fait béquiller jusque dans le couloir. C’est un peu fatiguant de sauter sur un pied lorsqu’on n’a pas le droit de s’appuyer sur l’autre pied.

Repas de midi.

Les ambulanciers arrivent à 13 h30. Je n’ai même pas eu les ordonnances et les prescriptions pour l’infirmière et la pharmacie…14 h30 je suis à la maison.

Piqûre au ventrou. On ne change pas les bonnes habitudes, j’ai une prescription pour 45 jours !!! Pour le pansement ce n’est qu’une vingtaine de jours.

J’ai rendez-vous chez mon chirurgien le 17 mai. Jusque là je n’ai pas le droit de poser le pied par terre.Voilà mon nouvel hôpital.

Mardi 2 avril 2019

Carémeau.

Est-ce le hasard, une coïncidence ou je ne sais quoi, mais le lundi 11 mars j’ai dû chuter ver 11 h20 et le lundi 1er avril je suis rentrée dans le bloc opératoire à 11 h… Hier c’était le 1er avril chez la famille Riquiqui… œuvre de mes petitous.

La nuit s’est bien passée. À 5 h du matin lorsqu’elles sont venues changer la couche de ma voisine j’ai demandé un calmant car ça commençait à titiller un peu. Depuis tout va bien.

Prise de sang hebdomadaire pour commencer la journée.

Maintenant j’attends le petit déjeuner.

Tension de jeune fille, température ok.

Je viens d’apprendre que j’aurais un scanner cet après-midi.

Toujours pas de petit-déjeuner…

Petit déjeuner. Toilette dans le lit aujourd’hui.

Visite de l’ergothérapeute. Il va revenir après le pansement pour me faire une attelle.

L’infirmière va défaire le pansement. Je pensais que j’avais un plâtre… comme c’est là première fois que ça m’arrive… je ne sais pas comment ça se passe. Donc j’ai une bande Velpeau, des pansements et un gouttière. Et Voilà ma jolie petite cheville. Pas trop laide. Elle désinfecte tout, remet des pansements, une bande Velpeau.

Maintenant l’ergothérapeute peut venir. Dans cette boîte chauffante, il va mettre une plaque qu’il va mouler sur moi. Pour finir par ça. Et voilà l’attelle est posée. Grâce au Velcro on peut enlever l’attelle et refaire mon pansement. Ce matin ça saignait beaucoup en dessous, au niveau du talon, mais c’était normal d’après l’infirmière.

Le chirurgien passe il viendra voir demain matin lorsque l’infirmière aura enlevé mon pansement et si tout va bien je rentre à la maison. Avec des rendez-vous pour surveiller l’évolution.

Je dois aller faire un scanner car on a vu, à la radio, une tache sur un os et il veut savoir s’il n’y a pas une fracture.

Visite d’une Kiné, c’est la petite copine de mon premier Kiné espagnol. Elle me fait marcher avec le déambulateur et me montre des mouvements pour garder quelques muscles dans les jambes.

Scanner passé. C’est le médecin qui doit me donner les résultats. Donc on attendra demain.

Une fois de plus la journée passe vite entre les soins, les visites et les coups de téléphone.

Voilà les restes d’un week-end au ski… heureusement il n’a plus mal.