Aller au contenu principal

Lundi 1er avril 2019

avril 1, 2019

Carémeau.

Cri du cœur de mon chéri hier soir en rentrant du restaurant :

– « t’es où ? »

Et bé, hier soir, je dormais à Sarzana juste à côté de la Spezia. Aujourd’hui je commence à m’approcher des Cinque Terre…

Retour sur terre. J’ai bien dormi jusqu’à 5 h du matin. Douche à 7 h et maintenant j’attends avec impatience que mon imbecile de montre me dise « bougez ». J’attends surtout que ce soit 8 h et là je vais commencer à voir du personnel et certainement à être fixée sur mon sort.

Visite de l’infirmière et du chirurgien. Pansement défait par l’infirmière, la peau est normale. On va pouvoir opérer. On me re empaquète la jambe avec un champ stérile en attendant de descendre au bloc. Zut j’ai oublié de faire une photo.

Un charmant brancardier vient me chercher. Salle d’attente pleine de chariots. Nous avons chacun un espace délimité par un rideau. Trois jeunes hommes verts s’approchent de moi. Tension ok. Ils m’expliquent ce qu’ils vont me faire : une piqûre sur le côté du genou pour envoyer de l’anesthésiant (je redemanderai le vrai mot demain) sur un nerf ce qui va insensibiliser ma jambe pendant plusieurs heures. Piqûre faite sous échographie, je peux suivre ce qu’ils font, je n’ai même pas senti l’aiguille. Perfusion. Et maintenant j’attends que la salle d’opération soit libre.

11 h. Grand départ. On m’installe sur la table. Plein de monde autour de moi. Tension toujours ok. On commence à enlever mes ferrailles… j’entends le bruit mais je ne sens rien, les anesthésistes râlent : attendez qu’elle soit endormie pour commencer. Ils stoppent tout !!! Masque à oxygène. Je respire profondément pendant un moment et… et… c’est parti.

13 h30 ??? Tiens ça parle autour de moi… salle de réveil. Tout va très bien madame la Marquise… la Marquise n’a aucune douleur, juste de temps en temps un petit élancement au niveau de la malléole. Cette douleur là je la connais depuis le début et ce n’est rien.

15 h50 ??? J’ai la mémoire qui flanche, je me souviens plus très bien… (le « ne », ce n’est pas moi qui l’ai oublié, c’est le parolier de Jeanne Moreau !!!) donc je me perds dans les heures… petit passage à la radio pour savoir s’ils ont bien travaillé. C’est plein, plein, plein, il paraît que lorsque on remonte du bloc on est prioritaire.

17 h. Je suis confortablement installée dans mon lit. Tout va très, très bien… j’ai rencontré Yves dans le couloir, ça a dû lui paraître particulièrement long mais j’avais averti la famille car ma voisine de chambre m’avait dit qu’elle était remontée à 20 h le jour de son opération.

J’ai une nouvelle voisine de chambre, nous nous étions rencontrées aux urgences le jour de mon arrivée. Le monde est petit, elle était repartie dans son EHPAD à Bouillargues. Elle est revenue pour être opérée demain.

Victoire !!! J’ai fait pipi. Le premier pipi semblait être très important pour les infirmières… comme je suis très obéissante, j’ai bu, j’ai bu. Elles ont dit que c’était parfait. Mon bulletin de notes va être au top. Je vais peut-être avoir les félicitations !!!

Je pense que je ne saurai rien de plus ce soir, alors je publie.

À demain

From → Uncategorized

One Comment
  1. Arlette Chevalier permalink

    Merveilleuse Aline, avant d’aller au lit, j’ai tenté…qui sait…connaissant « la bestiole « peut-être qu’elle a eu le courage…et bing…gagné, oui elle a eu le courage de faire le blog…merci, merci et TRÈS BONNE NUIT BIG BISOUS arlette

    Envoyé de mon iPad

    >

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :