Aller au contenu principal

Alineyves

septembre 9, 2011

Le grand jour est arrivé

Juste une petite précision : depuis Genève la date est décalée d’un jour. On envoie notre récit le lendemain.

Indiana Jones ou les chevaliers de la chaine tordue !

Ça y est, aujourd’hui, on doit enfin retrouver nos vélos chez un transporteur à une vingtaine de km de Budapest.
On prend le métro et … impossible de trouver quelqu’un capable de nous dire quel bus prendre, alors taxi, génial il nous amène dans un temps record devant la réception du transporteur.
C’est l’heure de la pose cigarette, rentrée d’un lot de filles, la réceptionniste en arrête une qui parle anglais, coups de fil, ordinateur, enfin un papier avec notre nom apparaît.
On change de bureau et le sésame : on peut aller sur le quai.
Nos cartons sont là !

On sort tout, maintenant il faut assembler le puzzle.
On commence par les dames, galanterie oblige, quelle mauvaise idée ! Mais que se passe-t-il au niveau de la chaine ? Une boucle, oui ma chaine a décidé de friser mais cela ne nous arrange pas, coquine, on ne peut pas mettre la roue.

Ne nous énervons pas on passe à monsieur, aucun problème, le vélo est remonté en moins de deux.
Bon maintenant il faut monter cette chaine récalcitrante et la roue. « Aline, toi qui parle anglais va dans les bureaux demander au gentil jeune homme s’il connait quelqu’un de compétent ». Il est compétent et oh miracle le noeud disparait ! Et le vélo est remonté il a quand même reçu un coup dans le transport car le porte bagage est tordu.
Bon en voilà une qui arrive sans avoir été invitée : la pluie commence à tomber.
Mais pas question de partir, nos mains sont noires, noires, indescriptible.
Merci madame la réceptionniste ! On utilise les toilettes pour se nettoyer et se changer.

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

Maintenant il faut retourner à Budapest. Yves et sa carriole filent devant moi sur une route interdite aux vélos, je serre les dents et les fesses ! Ouf ! on peut tourner à droite et chercher le Danube pour rejoindre Buda.
On demande, redemande, reredemande notre chemin, on part dans la direction opposée à Budapest alors que par la route c’est juste à une quinzaine de kilomètres.
Oh miracle! au bout de 14 km on aperçoit enfin notre rêve : un panneau

Eurovelo6

En regardant bien la carte on va repasser à quelques mètres de là où nous étions tout à l’heure mais personne n’a su nous l’indiquer.
Il ne pleut plus, pique nique au bord de l’eau, on est au bord du petit Danube, c’est rempli de petits pontons pour les pêcheurs, charmant.

On roule, on roule, pistes cyclables, petites routes partagées, chemins de terre, des maisons au bord de l’eau …

On croise des cyclistes qui font la route dans le bon sens.
Première rencontre : une fille, qui fait tomber le vélo d’Yves qui est arrêté en plein milieu. L’appareil photo valse par terre ! Oh, sorry !
Un hollandais qui est parti du Havre et qui va jusqu’à la Mer Noire.
Un groupe de 12 personne avec des gilets jaunes. On ne badine pas avec la sécurité … le mien est bien rangé dans mon sac à dos.

Km 40 on est à l’entrée de Budapest. On monte sur des ponts, on descend, on tourne, on vire.
Km 48 on est à l’hôtel.
Un bon kilométrage pour le premier jour.
Ah ! J’oubliais un autre invité : le vent, espérons que nous ne l’aurons pas tous les jours car dur, dur pour moi et encore plus pour Yves qui traine au moins 40 kg derrière lui.
40 kg qu’il voulu alléger en perdant une bouteille et le sac de pique nique en plein milieu de la route en traversant le pont Erzsebet au moment où un tram arrivait … Quelle idée de faire des routes cahoteuses !

Pour fêter ça nous allons passer la soirée au château de Budapest au festival des vins.
On boit, on mange et on profite du site, grandiose, superbe la nuit.
Non la photo, ce n’est pas le château, l’appareil photo était resté à l’hôtel, c’est le Parlement.

From → Uncategorized

Laisser un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :