Aller au contenu principal

Mercredi 21 mars 2018

mars 21, 2018

Tolède C’est ici que j’avais rendez-vous pour récupérer ma carte d’identité. Je suis un peu fautive, mais c’est surtout lui qui a oublié de me la rendre lorsqu’il l’a photocopiée. Nous avions rendez-vous à la station d’autobus qui se trouve en bas de la ville. Pour accéder au bas de la ville là où il y a tous les bus de touristes ainsi que les bus pour les habitants de Tolède, on prend une série d’escaliers mécaniques. Pour descendre j’ai fait comme Yves par les escaliers normaux mais pour monter …. je me suis économisée pour demain la reprise de la rando !!!!Pour visiter la ville nous avons suivi le programme d’un jour à Tolède sur le portail officiel du tourisme en Espagne.

Première visite le musée Santa Cruz dans l’hôpital Santa Cruz et le couvent Santa Fe.

Heureuse surprise c’est gratuit pour les plus de 65 ans !!!Exposition temporaire d’Alfredo Castañeda, tableaux humoristiques. Le cloître vu de l’étage. Exposition d’azulejos. Tableaux de Sorolla. Une autre Exposition temporaire de Juanan Requena, amusante par sa mise en scène.

C’était une belle visite. L’Alcazar de Tolède. Nous visitons ensuite la Cathédrale, payante, un euro de réduction pour nous mais c’est vraiment à voir. Détail du retable. L’arrestation du Christ de Goya. Le Cardinal Borja. Vélasquez. J’arrête là pour la Cathédrale. C’était magnifique.

Après avoir mangé quelques tapas nous allons visiter l’église Santo Tomé. Pour voir l’enterrement du Comte d’Orgaz, le célèbre tableau du Greco. La visite est payante, photos interdites, une seule pièce avec le tableau au fond.

Photo volée qui m’a coûté 5,60€ le prix de l’entrée. Nous avons dû y rester 5 minutes !!! Il n’y avait rien d’autre. Visiite de la Synagogue Del Transito. Gratuit pour nous. Deuxième Synagogue. Santa Maria la Blanca. Monastère San Juan de Los Reyes. Musée du Greco. Gratuit pour nous. Dans une maison qui n’est pas sa véritable maison mais qui essaye de donner une idée de ses conditions de vie. Diego de Covarrubias y Leiva. Peint par Le Greco à gauche et Alonso Sanchez Coello à droite. C’est le portrait de droite qui a servi de modèle au Greco car il l’a peint après la mort de Diego… C’est dommage que je n’ai pas photographié individuellement les deux portraits car on voyait bien les différences. Waldo Balart. Là, c’était très amusant. Nous descendions une rue étroite remplie de voiture qui bouchonnaient. Arrivés à la hauteur des adultes aux gilets oranges, nous les avons entendus crier des numéros, pour cette voiture c’était le 92 et de la ruelle des enfants ont surgi avec le numéro 92 sur une étiquette autour du cou. Et ainsi de suite pour chaque voiture qui chargeait souvent plusieurs enfants.

Belle journée sans un nuage, sans vent. Frais ce matin et plus doux dans l’après-midi, si ça pouvait continuer…

From → Uncategorized

Laisser un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :