Aller au contenu principal

Samedi 10 mars 2018

mars 10, 2018

Alpera – Higueruela – 24,6 kmJ’ai un nouveau gri-gri qui va m’accompagner dans mes randonnées. Une broche en forme de flèche que notre logeur m’a offerte hier soir. Je l’ai accrochée sur mon sac de devant. J’ai un autre gri-gri qui me suis depuis avril 2015 dans mon porte-monnaie de rando. Ces deux pierres m’ont été données à Cea en Galice dans un bar où nous avions pris le petit-déjeuner. L’année suivante nous y sommes retournés et la dame a voulu m’en offrir à nouveau…

J’aurais bien aimé garder le cadeau qui m’a été fait l’an dernier dans un restaurant en Italie mais comme il était périssable Nous nous sommes régalés de le manger !!!À la sortie d’Alpera un noyer qui attend le printemps pour avoir des feuilles. Ça fait plusieurs jours que nous en voyons. La voie ferrée toute neuve…et l’ancienne gare d’Apera qui a été murée. Au milieu des cailloux, il reste des herbes sèches qui donnent ces terres grises. Jusqu’à présent nous avions vu des éoliennes au loin. Cette fois-ci nous passons à côté.

Cette année Yves n’a pas emporté son appareil photo, il n’a que son portable du coup je récupère facilement certaines de ses photos. Il aime bien travailler les couleurs, donc lorsque les couleurs sont vives ce sont les siennes. Le petit homme et le grand chêne. Ouiii, aujourd’hui c’était droit, droit, droit …Oh les vaches !!! Ils ont eu la vache. Il reste encore une dizaine de kilomètres. Heureusement il y des bornes comme celle-ci tous les kilomètres. Pour passer le temps, je mets le minuteur sur 12 mn pour voir si j’arrive à la borne suivante à 5 km/h. J’ai tenu 5 km … mais après j’ai ralenti !!! Il fait très chaud. Il y a ça aussi qui me donne du courage pour avancer !!!

C’est une fête à Higueruela. Les gens vont d’un bar à l’autre manger la spécialité ensuite il votent pour désigner la meilleure tapa. Nous n’avons goûté que celle de notre Hostal, dans vacarme très espagnol !!!Les vignes sont bien labourées, bien taillées et nous voyons souvent des vignes jeunes. Ils ont l’air de beaucoup planter. Enfin, voici Higueruela au détour du chemin. Il commence à tomber des gouttes mais pas suffisamment pour nous faire sortir les capes de pluie. L’orage éclatera lorsque nous serons dans la chambre en train de nous doucher.

L’étape a été assez monotone, droite, plate. La fin était plus variée avec des courbes et des montées. En été elle doit être horrible car il n’y a pas d’ombre.

From → Uncategorized

One Comment
  1. Arlette Chevalier permalink

    Merci pour ce festival d’éoliennes ! Ce message te parviendra-il ? Je ne comprends pas ce qui s’est passé pour les 2 précédents ! Ça me bloque un peu ! Ici temps de Toussaint tout gris mais pas froid ! C’était portes ouvertes dans les facs…je suis allée faire un tour aux Carmes… Je vais tenter un Face Time Bonne nuit !!

    Envoyé de mon iPad

    >

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :