Aller au contenu principal

Samedi 5 mars 2022

mars 5, 2022

Vestric, Aéroport de Marignane, aéroport de Rome Ciampino, bus, métro, train, bus, Formello – Campagnano du Roma 9,5 km

Vendredi 23 h, les sacs sont prêts, la maison est rangée, la fête d’anniversaire est finie, vais-je enfin pouvoir partir ?

Samedi 7 h, nous sommes à l’aéroport, merci tonton André pour le transport, je commence à respirer (enfin, il faut relativiser j’ai un gros « rube ») nous allons peut-être partir…

Notre périple en Italie commence dans l’illégalité… à la sortie de l’aéroport, après avoir été mal informés, après avoir tourné dans les parkings et être revenus à notre point de départ, nous prenons un bus et quelle honte nous n’avons pas de billet !!! Nous n’avons toujours pas été emprisonnés, tout va bien.

Ensuite métro avec des billets.

Suivi par ce magnifique train avec des tags. Un vrai poème ce train, il valait mieux ne pas se trouver pris dans les portes lorsqu’elles se fermaient, tellement c’était violent accompagné de grincements. 9 arrêts !!!

Mon premier panino. Pris en attendant le bus qui doit nous conduire à Formello, début de notre randonnée.

C’est comme à la Fontaine Trevi, ça porte bonheur de jeter une pièce !!!

Nous arrivons enfin à Formello, là où il y a la flèche rouge. La photo représente toute l’étape pendant laquelle je suis tombée vers le km 10, nous avons décidé de ne faire que la suite de cette étape. Le bus nous a posé dans la ville, l’endroit de la chute était un peu avant… tant pis je ne repasserai pas au même endroit pour marquer d’une pierre noire le lieu de ma chute.

Première trace de la via Francigena que nous faisons à contresens. Nous aimons beaucoup faire les choses pas comme tout le monde. Au lieu de partir de Canterbury vers Rome, nous partons de Rome vers chez nous, et nous quitterons la via Francigena à un certain moment.

On a à peine commencé à marcher, je suis déjà au bout de ma vie, ça monte, ça monte, ça monte.

Le ciel est bleu, la vie est belle.

Les violettes sont plus belles que dans mon jardin.

Nous traversons le parc régional de Veio, les chevaux sont en liberté.

Notre première borne de la via Francigena.

La borne devant laquelle nous étions passés en 2019, peu de temps avant ma chute !!!

La monastère de la Madonna del Sorbo. La route va monter, monter mais nous tournerons avant.

J’ai essayé, mais je ne suis pas arrivée à glisser !!!

Ma Sophie, c’est pour toi.

Et ça monte, ça monte, ça monte… même l’homme frôle le malaise. Les photos ne rendent pas le dénivelé.

Nous voilà à Campagnano di Roma, nous avons fait 9,5 km, c’est amplement suffisant.

Maison tour, médiévale.

Collégiale de San Giovanni Battista.

L’intérieur était beaucoup plus beau que l’extérieur, malheureusement la messe allait commencer.

La fontaine sèche.

Ce soir, il fait très froid, bien plus froid que chez nous. J’ai acheté une écharpe car j’ai oublié de prendre la mienne.

Le froid ne nous a pas gêné en marchant mais il ne faisait pas chaud comme chez nous l’après-midi.

From → Uncategorized

One Comment
  1. pierrout0610 permalink

    Non, je rêve !! Je croyais que vous partiez le 7. !! Ahurissante Aline….quelle énergie, quelle volonté !!! Même la fête anniversaire n’a pas reculé le départ…bravo !! Pense tout de même un peu à toi, de temps en temps !!!! Et, cerise sur le gâteau, illico, elle commence le blog , chapeau l’artiste !! Un blog super, des photos à gogo, des explications pour les pas malins, un vrai régal matinal et tellement imprévu…Merci merci Bisous et très bon dimanche… GO. courage, en route Mais du courage, tu n’en manques pas !!!🍀🌞🌹🍄

    Envoyé de mon iPad

    >

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :