Aller au contenu principal

Mardi 23 novembre 2021

novembre 23, 2021

Lepe – Cartaya – Gibraleón – Huelva – Mazagón – 73 km 809 km

Le trajet du jour, de Lepe, bord gauche, à la toupie. Lorsque nous sommes arrivés au point le plus bas nous avons continué au bord de l’eau pour arriver à Mazagón. Nous ne sommes pas remontés jusqu’au poteau d’arrivée de cette étape. Nous quittons l’eurovelo1 qui ne passe pas par Seville.

La journée a démarré par une petite sortie à pied avec mon lutin pour aller prendre le petit-déjeuner dans un bar.

Nous avons l’explication pour l’attelage que nous avons aperçu hier.

Lepe la capitale de la fraise.

L’envers du décor. Après avoir vu de nombreuses serres, nous passons devant l’habitat de certains. Des cabanes construites avec des palettes et entourées de plastiques… c’est habité, il y a du linge étendu… no comment.

Une plantation de petits arbustes. PlantNet me donne cotoneaster, pas possible, qu’est-ce que ça ferait là ?

Un peu plus loin dans la rangée… ce sont des myrtilles arbustives à gros fruits, la réponse me convient mieux.

Ouille, ouille, ouille, juste avant il y avait marqué : puente cortado. J’ai cru que nous allions à nouveau faire demi-tour. Depuis ce matin c’est sans arrêt que nous faisons demi-tour, soit on se trompe de chemin, soit il est impraticable.

Et oui, là nous avons fait demi-tour.

Et nous sommes sortis de la trace verte. C’était bien plus carrossable.

Il y a vraiment des méchants au bord de la route. Et en plus nous avons encore fait demi-tour.

Là, c’était parfait, large accotement roulant…

À droite plaqueminiers.

À gauche oliviers.

C’est à cause de cette rivière que nous avons été obligés de monter si haut pour aller à Huelva. Nous avons pu passer sur ce pont alors que le pont qui aurait pû nous éviter des kilomètres était sur une autoroute.

Gibraleón. Eglise de Santiago El Mayor.

Prières.

Huelva, du côté tranquille.

Huelva. Nous sommes bien sur l’eurovelo1. Ce passage au niveau de la ville a été un cauchemar, une circulation infernale, des voitures qui roulaient aussi vite que sur l’autoroute. À un moment dans un rond-point où il y avait une sortie, j’ai été obligée de repartir en arrière, de traverser la route et de prendre le rond-point à l’envers.

Heureusement, lorsque nous nous sommes enfin trouvés sur un boulevard plus calme, le bonheur : la Santa Maria de Christophe Colomb.

Un exemple de photo que je découvre souvent dans les photos du jour.

Autant l’arrivée à Huelva a été déplaisante, autant la sortie est agréable.

Enfin une piste cyclable rien que pour nous. Et en vert c’est pour les piétons qui étaient gâtés car ils marchaient à côté de l’eau et de temps en temps sur des passerelles.

Nous allons passer sur ce pont.

Des hydrocarbures à perte de vue.

Et encore.

Coucher de soleil devant l’hôtel.

Encore une belle journée. Un peu plus fraîche que d’habitude, nous n’avons pas roulé en T-shirt mais très, très agréable.

From → Uncategorized

One Comment
  1. pierrout0610 permalink

    Et un nouveau reportage bien illustré et commenté, on se sent bien au Sud de l’Espagne et on a retrouvé un beau soleil bien qu’un peu plus frais !! Merci pour le beau coucher de soleil final ! Zou, en route, vous devez peut-être déjà rouler !! Bonne étape, restez prudents !! Bisous

    Envoyé de mon iPad

    >

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :