Aller au contenu principal

Lundi 8 novembre 2021

novembre 8, 2021

Vestric, Toulouse, Victoria-Gasteiz. 700 km

Deux mois plus tard que prévu, nous voilà enfin sur la route. Vu la saison nous avons changé la destination, ce ne sera plus le nord de la France qui avait été choisi après l’abandon de notre périple de Munich à Venise, Florence, la France à cause de notre peur de se retrouver avec un couvre-feu à l’étranger, mais nous roulons vers le sud du Portugal et de l’Espagne. Aïe ma phrase est bien trop longue et peut-être pas compréhensible… Tant pis, moi je sais !!!

Heureusement que nous sommes en voiture, je ne sais même pas si avec mon vélo assisté j’arriverai à avancer.

Pendant le trajet, révision des fondamentaux pour Yves :

« – una caña, por favor, señor ! » peut être que les mots ne sont pas dans le bon ordre…

Pour ma part, je ne sais pas encore ce que je vais boire ce soir…

C’est nous dans quelques jours… j’espère que ce sera plus plat…

Difficile de prendre une belle photo en roulant mais les couleurs de l’automne sont un enchantement tout le long de l’autoroute. Du vert, du jaune, du rouge…

Sortie de l’autoroute à Orthez, pour trouver de l’éthanol. De vrais touristes, photos prises en roulant à travers la vitre !!!

19h, on s’arrête, j’espérais pouvoir arriver à Vitoria-Gasteiz. C’est parfait ça coupera bien notre trajet jusqu’à l’endroit où nous allons laisser la voiture.

Les couloirs de l’hôtel. Photo prise dans l’ascenseur.

La cathédrale. Visite rapide de Victoria avant d’aller manger des tapas.

Sympa en pleine ville, jamais vu chez nous !!!

Depuis un kiosque derrière nous, ils sont en train de faire des réglages sur les murs pour des illuminations de bâtiments.

La structure qu’on aperçoit en bas à gauche de la photo est la protection d’un escalier roulant qui permet de monter vers les hauteurs de la vieille ville.

Là, vraiment, Aline tu exagères !!! On avait dit des tapas… En commandant les tapas j’ai vu ça dans l’assiette d’un français qui mangeait sur le comptoir. Un flash dans ma tête, la merveilleuse saucisse allemande que nous avions mangée au bout du monde, au cap Sao Vicente, au fin fond du Portugal après une longue journée de randonnée, un merveilleux souvenir… non, ce ne sera pas un souvenir inoubliable, c’est une saucisse espagnole… tant pis pour moi !!! Le reste était bien bon.

Il serait temps de dormir. Demain il nous reste encore 700 km et nous ne voudrions pas arriver trop tard à destination.

From → Uncategorized

2 commentaires
  1. pierrout0610 permalink

    Étonnante, incroyable, extraordinaire…Aline !! Après tout ce trajet, émaillé de photos, elle prend la peine de faire un vrai blog…après avoir eu le courage de faire un tour de ville illustré et un repas…diététique !!! Non, mais avoue !! tu te dopes à quoi ? Merci, merci je savais par Maryse que vous étiez bien arrivés hier soir et donc je m’attendais à peu de choses ce matin….divine surprise !! Bonne route aujourd’hui, soyez prudents Zou en route …après un bon petit déjeuner !! Bisous arlette (ravie)

    Envoyé de mon iPad

    >

  2. pierrout0610 permalink

    Ça s’arrose, mais ce soir une fois bien arrivés !!! Bises arlette

    Envoyé de mon iPad

    >

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :