Aller au contenu principal

Dimanche 1er avril 2018

avril 1, 2018

Ataquines – Medina del Campo – 19,5 kmNous voulons être à midi à Medina del Campo pour voir la procession de la Résurrection. Départ à 7 h. Chance, c’est la pleine lune, pas besoin de frontale, d’ailleurs nous n’en avons pas !!!San Vicente del Palacio. Il n’y a que les cigognes qui sont réveillées. Je n’aurais pas mon café. Élevage de cochons sous les pins. Nous n’irons pas à Siete Iglesias de Trabancos, demain, nous allons quitter le chemin du Levant qui va à Zamora que nous connaissons, pour prendre celui du Sureste. Ouf, nous serons à l’heure les participants sont encore dans la rue. Sortie du Christ mais auparavant toutes les confréries sont arrivées sur la place et se sont installées devant la Collégiale. Vierge en noir ensuite en blanc. Traduction Google de la curiosité de cette procession trouvée sur le site de la ville (comme d’habitude c’est mal traduit mais je ne sais pas mieux le faire) :

CURIOSITÉS: Après la douloureuse rencontre du Vendredi Saint, c’est une rencontre de joie et de joie. Le Christ ressuscité « se lève » sur son char tandis que la Vierge est dépouillée de ses vêtements de deuil pour la couvrir de blanc et de bleu clair. Au moment de la réunion, toutes les bandes des confréries interprètent, conjointement, l’Ode à la joie, roquettes sont tirées et les cloches de l’église collégiale Saint assourdis jeudi sont tournées. Les femmes espagnoles portant mantille changent aussi le deuil mantille noire pour la pureté de ca mantille de dentelle noire soumissionné blanc et blanc et Fraternité de Solitude changé en bleu et blanc.

Lâcher de ballons, discours… et toutes les confréries partent les unes derrière les autres faire le tour du quartier. Ce ne sont pas les jambes de la dame que j’ai voulu photographier mais la petite fille si bien habillée. Les espagnols ont un chic pour les habits de fête que nous avons malheureusement perdu. Je vais mettre des photos de toutes les confréries à leur retour devant la Collégiale. Il faut imaginer qu’elles défilent en musique et avec un pas spécial qui est très beau à voir. Sur le devant de certains tambours il y a une plaque de bois sur laquelle ils tapent de temps en temps. Ça donne un son très particulier. Là, j’ai besoin d’explications, ma culture religieuse ne comprend pas trop ce char avec seulement un drap. Et toujours l’élégance. J’étais trop fatiguée je me suis endormie dans les bras de maman. Ici, ce sont toutes les huiles de chaque confréries. Au début, lorsqu’ils sont arrivés sur la place avec leur confrérie, ils sont montés sur une estrade et ils en sont redescendus pour suivre le char du Christ. Et c’est fini. Chacun repart de son côté. Je demande la permission à ces dames élégantes de les photographier. Résultat, il y en a une qui fait tâche sur la photo avec ses belles chaussures !!! Elles étaient adorables. Après l’effort, le réconfort !!! Des Torrijas, dessert typique de Pâques en fait du pain perdu. Un délice. Visite de la ville. En allant voir le château nous tombons sur des hommes qui jouent à lancer ce morceau de fer sur le bois pour le faire tomber. C’est le jeu de la Calva. Ils étaient très adroits. Le château de la Mota. Je ne sais pas s’il y a de l’eau de temps en temps. La place de la Hispanidad avec ses arcades. Isabel la Católica qui est morte à Medina. Las Reales Carnicerías. Les Halles.

Superbe journée. Ce n’était pas Pâques aux tisons !!! Enfin nous avons eu à nouveau une journée douce et agréable.

From → Uncategorized

One Comment
  1. Arlette Chevalier permalink

    Merci ! Merci ! Remarquable reportage de ce dimanche de Pâques, je me suis régalée !!! Plusieurs remarques : sur la 1ere photo, sous la Lune tu as phographie le spectacle du jour Duo serré de Mars et Saturne que je n’ai pas pu voir de ma terrasse à cause des arbres…. par ailleurs, le char avec le drap doit représenter « le tombeau vide « car dans l’Evangile il est dit « ils entrèrent dans le tombeau devant lequel on avait roulé la pierre et virent la qu’il était vide el le linceul étendu… » signe de le Résurrection … Splendides photos…de toutes ces confréries, de ce trio devenu quatuor…de belles dames… Vraiment ça valait la peine de se lever tôt…quel spectacle !!! Bon lundi pascal, à VERGEZE dans le temps c’était le jour de l’omelette sous les Pins de Jaulmes ( qui ne sont plus publics ) Marchez bien sur votre nouvel itinéraire !!

    Envoyé de mon iPad

    >

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :