Aller au contenu principal

Altitude 

mars 24, 2015

Mardi 24 mars 2015

Camarzana – Mombuey – 34,5 km

J’ai oublié de parler de l’altitude. Nous sommes partis de Salamanque qui est à environ 800 m d’altitude. Zamora était à 650 m. Aujourd’hui nous sommes à 900 m d’altitude. 

Il a plu cette nuit, il y a des flaques et nous longeons des … peupliers. 

Hier soir pendant le repas, notre serveur a regardé sur son portable et nous a annoncé une semaine de soleil. Si ça pouvait être vrai !!!



Canaux d’irrigation. Nous traversons une grande plaine cultivée. 

Calzadilla de Tera. Beaucoup de murs en terre et galets ou pierres. 

Nous nous arrêtons pour acheter du pain car nous savons qu’il n’y a rien pour manger sur le chemin. La boulangerie est de l’autre côté du village. Elle est fermée, nous nous arrêtons à l’épicerie. Le pain, c’est à la boulangerie !!! Il faut juste sonner à la porte, fallait le savoir !!! Résultat, un kilomètre de plus. 

On commence à marcher sur des chemins herbeux. 

Un pigeonnier. 

Et toujours des vignes avec des ceps énormes. « Centenarios » comme nous a dit notre logeur à El Cubo. C’est vrai il y a beaucoup de vieilles vignes. 

Au sol des restes de vieux champignons noirs, style vesse-de-loup. Il y en a des centaines et même…



sur le goudron au milieu du chemin.



On longe pendant très longtemps un barrage hydroélectrique. Une plage. Pas de saison pour nous. 



Villar de Farfón. 

Nous ne sommes pas seuls sur le  chemin. Deux pélerins espagnols que nous avions croisés à Tàbara. Ils partaient lorsque nous arrivions pour le petit-déjeuner.  ils sont partis d’Avila.

Village de 14 habitants. Nous ne verrons personne. 

Village abandonné. 

Malgré tout, à la sortie un café chez l’habitant. 





Des petits chemins comme nous aimons.  

Rionegro del Puente. 

Rio vraiment noir !!!

De Riongro à Mombuey nous cheminons sur l’herbe. Quel plaisir, plus de petits cailloux qui montent dans mes chaussures et m’obligent à me déchausser régulièrement !!!



Une grosse chenille perdue sur l’herbe.



Une haie jaune et nous arrivons à Mombuey. 

Ouf !!! Les jambes marchent toutes seules mais elles sont bien contentes de s’arrêter. 

From → Uncategorized

One Comment
  1. Arlette Chevalier permalink

    Je suis allée au lit trop tôt,c’est donc au réveil que je viens aux nouvelles ! Ici aussi le temps a fraîchi et il pleut, évidemment à 900 m vous ne devez pas transpirer de trop ! A midi je reçois Guilhem et Maryse qui partageront ma purée d’édentée, Anne s’occupe des petites ! J’espère que la pluie est déjà passée et que vous allez avoir du soleil ! Très bonne journée . Bizzzz Envoyé de mon iPad

    >

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :