Aller au contenu principal

Lundi 19 septembre

septembre 19, 2011

Elle est là !

Mauthausen – Linz 25 km

La pluuuuuuie est arrivée sans avoir été invitée, nous nous doutions bien qu’elle viendrait un jour !
Heureusement l’étape était courte car nous avions décidé de visiter Linz.
Tant pis pour Enns, (la plus vieille ville d’Autriche) qui est de l’autre côté du fleuve, on reviendra dans une autre vie ! ou avec Sophie et Luc.

Petite pluie fine, il ne fait pas très chaud, on a mis les pulls, l’imper.
L’eau traverse le casque, les gants sont mouillés, le pieds aussi, vivement la douche chaude …
On croise des routards comme nous, on est tous obligés d’avancer, certains plus que nous quand ils ont un circuit organisé avec les hôtels retenus.
Il n’y a plus les nombreux promeneurs de ce week end. Imbécile ! Ils sont au travail !
Le photographe ne photographie plus, d’ailleurs « y a » rien a photographier, le ciel est si bas.

Une grande zone industrielle de l’autre côté du Danube, on aperçoit des montagnes de charbon, des cheminées qui fument et qui polluent …
On quitte la zone, nous voici à Linz, espaces verts, stades, aires de jeu et oh joie !!! Panneau avec I.
Information facile à trouver, je me précipite, oui moi, vous savez bien que je suis la seule à parler Anglais.
A 11 h 30 on est sous la douche, chaude, merveilleuse …

On visite la ville, surtout les magasins, achat de pantalons imperméables, de protection pour le casque et de chaussures pour moi. J’avais renvoyé l’autre paire, des chaussures mouillées c’est pas terrible.
Pas envie de faire un grand tour à cause de la pluie !

Comme aujourd’hui l’appareil est resté enfermé à l’abri de la pluie, méli-mélo d’insolites

Vélos pour géants ou géants vélos aperçus à Szentendre.

Tata, cadenas accrochés à un grille (gros plan d’une partie).

Le fameux panneau qu’Yves n’a pas vu en sortant de chez le transporteur.

Nous ne sommes pas en Espagne mais à Bratislava.

On ne risque pas de se perdre.

Une façon originale de stocker son bois de chauffage.

Ils ne sont pas interdits sur toutes les routes (Hongrie).

Il regarde les jolies filles qui passent à vélo … On trouve beaucoup de sculptures dans les villes.

Ils sont vraiment bien organisés.

Ils attendent les clients qui vont faire la route des vins, devant la gare de Spitz.

From → Uncategorized

Laisser un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :